Modélisation des comptes d'évaluation

La boîte de dialogue Options fiscales et de valorisation permet d'accéder aux options Valeur actionnariale (méthode de flux de trésorerie disponible), Actualisation des dividendes (méthode de flux de trésorerie disponible) et Rente économique.

Saisie de données pour les comptes de la méthode de valeur actionnariale

La méthode de valeur actionnariale mesure les futurs flux de trésorerie (d'exploitation) diminués des investissements en capital immobilisé et en fonds de roulement. Il ne s'agit pas d'une mesure sur une période mais d'une mesure de futurs flux de trésorerie sur plusieurs années, actualisés au coût moyen pondéré du capital. Cette approche est utilisée par les sociétés ouvertes pour comparer les attentes de la direction au prix du marché de leurs actions et par les sociétés fermées ou les divisions de grandes sociétés ouvertes pour obtenir un substitut de la valeur marchande de leur entreprise.

Pour obtenir une explication plus précise de ces éléments, reportez-vous à la section Principes d'évaluation.

Pour entrer des données relatives aux comptes de la méthode de valeur actionnariale (SVA) :

  1. Accédez à Options fiscales et d'évaluation.

    Reportez-vous à la section A propos des options fiscales et d'évaluation.

  2. Dans Options fiscales et de valorisation, sélectionnez l'onglet SVA.

  3. Dans la liste déroulante, sélectionnez l'option Coût du capital ou Coût du capital à long terme.

    • Si vous sélectionnez Coût du capital dans la liste déroulante, saisissez les valeurs de compte dans la grille associée. Le coût du capital correspond aux coûts moyens pondérés de la dette et des capitaux propres. Le taux doit être entré sous forme de pourcentage et non de décimale (pour 5,57 %, entrez 5.57 et non .0557). Oracle recommande d'utiliser le même taux pour toutes les périodes.

    • Si vous sélectionnez Coût du capital à long terme dans la liste déroulante, saisissez les valeurs de compte dans la grille associée. Le coût du capital à long terme sert à calculer la valeur résiduelle. Le taux doit être entré sous forme de pourcentage et non de décimale.

  4. Dans Méthode à utiliser, sélectionnez une méthode.

    Il existe six méthodes de valeur résiduelle :

    • Méthode de perpétuité

    • Croissance à perpétuité

    • Durée de croissance de la valeur

    • Ratio Price-to-Earnings

    • Ratio Market-to-Book

    • Valeur de liquidation

  5. Dans Taux d'imposition de la valeur résiduelle (%), entrez un taux.

    Le taux d'imposition sur le produit de la valeur résiduelle est appliqué durant les années suivant la période de prévision.

  6. Dans Taux de croissance à perpétuité (%), entrez un taux.

    Entrez le taux de croissance à perpétuité lorsque vous utilisez la méthode Croissance à perpétuité pour calculer la valeur résiduelle.

  7. Dans Durée de croissance de la valeur (années), entrez le nombre d'années.

    Entrez la durée de la croissance de la valeur lorsque vous utilisez la méthode Durée de la croissance de la valeur pour calculer la valeur résiduelle.

  8. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajustement du résultat d'exploitation normalisé, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Vous pouvez utiliser cet élément pour effectuer des modifications ou normaliser à des fins d'évaluation des valeurs de période du résultat d'exploitation imposable que vous considérez comme anormalement élevé ou bas en raison d'une conjoncture industrielle ou économique qui ne devrait pas durer.

    Si vous entrez des ajustements pour des périodes, le montant est ajouté au résultat d'exploitation imposable pour chaque période entrée et utilisée dans le calcul de la valeur résiduelle. Bien qu'il influe sur l'évaluation, il ne modifie pas le résultat d'exploitation tel qu'il apparaît sur le compte de résultat.

    Remarque :

    Cet ajustement ne convient que si vous utilisez l'une des méthodes suivantes de valeur résiduelle qui font appel à un flux de trésorerie à perpétuité dans leur calcul : Perpétuité, Croissance à perpétuité et Durée de la croissance de la valeur.

  9. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ratio Market-to-Book, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez le ratio Market-to-Book si vous utilisez la méthode Ratio Market-to-Book pour calculer la valeur résiduelle.

  10. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ratio Price-to-Earnings, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez le ratio Price-to-Earnings si vous utilisez la méthode Prix/résultat pour calculer la valeur résiduelle.

  11. Dans la liste déroulante, sélectionnez Actualisation de la dette / (Prime) (%), puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    L'actualisation de la dette/(prime) sert à calculer les valeurs résiduelles Market-to-Book et Price-to-Earnings. L'actualisation de la dette/(prime) permet de modifier la valeur comptable de la dette et/ou des actions privilégiées en fonction des valeurs marchandes.

  12. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajustement des bénéfices normalisés, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Vous pouvez utiliser cet élément pour effectuer des modifications ou une normalisation à des fins d'évaluation des valeurs de période du produit disponible pour les actionnaires communs que vous considérez comme anormalement élevé ou bas en raison d'une conjoncture industrielle ou économique qui ne devrait pas durer.

    Si vous entrez des ajustements pour les périodes, le montant est ajouté au produit disponible pour les actionnaires communs qui sert à calculer la valeur résiduelle Price-to-Earnings pour l'évaluation. Il ne modifie pas le produit disponible pour les actionnaires communs tel qu'il apparaît sur le compte de résultat.

  13. Dans la liste déroulante, sélectionnez Valeur résiduelle de liquidation, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Cet élément représente votre estimation, en devise de la valeur capitalisée, du prix de l'entreprise au cours de chaque année de la période de prévision, en fonction de la conjoncture attendue dans cette période. Vous devez intégrer à cette valeur les coûts de liquidation, notamment le coût de transaction et l'impôt sur la reprise.

  14. Cliquez sur OK.

Saisie de données pour les comptes de la méthode d'actualisation des dividendes :

La méthode d'actualisation des dividendes mesure la valeur actualisée des actifs d'une entreprise en estimant les flux de trésorerie attendus pour les investisseurs (à savoir les dividendes) et en les actualisant en fonction du taux de rentabilité requis afin de déterminer la valeur des flux de trésorerie futurs.

Reportez-vous à la section Principes d'évaluation.

Saisie de données pour les comptes de la méthode d'actualisation des dividendes :

  1. Accédez à Options fiscales et d'évaluation.

    Reportez-vous à la section A propos des options fiscales et d'évaluation.

  2. Dans Options fiscales et de valorisation, sélectionnez l'onglet DDM.

  3. Dans la liste déroulante, sélectionnez l'option Coût du capital ou Coût du capital à long terme.

    • Si vous sélectionnez Coût du capital dans la liste déroulante, saisissez les valeurs de compte dans la grille associée. Le coût du capital correspond aux coûts moyens pondérés de la dette et des capitaux propres. Le taux doit être entré sous forme de pourcentage et non de décimale (pour 5,57 %, entrez 5.57 et non .0557). Oracle recommande d'utiliser le même taux pour toutes les périodes.

    • Si vous sélectionnez Coût du capital à long terme dans la liste déroulante, saisissez les valeurs de compte dans la grille associée. Le coût du capital à long terme sert à calculer la valeur résiduelle. Le taux doit être entré sous forme de pourcentage et non de décimale.

  4. Dans Méthode à utiliser, sélectionnez une option dans la liste déroulante.

    Lors d'une évaluation au moyen de la méthode de flux de trésorerie, vous pouvez faire un choix parmi cinq méthodes de valeur résiduelle :

    • Méthode de perpétuité

    • Croissance à perpétuité

    • Durée de croissance de la valeur

    • Ratio Price-to-Earnings

    • Ratio Market-to-Book

    • Valeur de liquidation

  5. Dans Rentabilité des capitaux propres à long terme (%), entrez une valeur.

    Entrez le taux de rentabilité des capitaux propres à long terme qui sert à calculer les dividendes disponibles à perpétuité.

  6. Dans Ratio d'effet de levier cible (%), entrez une valeur.

    Entrez le ratio d'effet de levier cible (%) si vous utilisez la méthode Perpétuité, Croissance à perpétuité ou Durée de croissance de la valeur pour calculer la valeur résiduelle.

  7. Dans Taux de croissance à perpétuité (%), entrez une valeur.

    Entrez le taux de croissance à perpétuité (%) lorsque vous utilisez la méthode Croissance à perpétuité pour calculer la valeur résiduelle.

  8. Dans Durée de croissance de la valeur (années), entrez une valeur.

    Entrez la durée de croissance de la valeur (années) si vous utilisez la méthode de durée de la croissance pour calculer la valeur résiduelle.

  9. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ratio Market-to-Book des capitaux propres, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez le ratio Market-to-Book qui sert à calculer la valeur résiduelle des capitaux propres Market-to-Book.

  10. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ratio Price-to-Earnings des capitaux propres, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez le ratio des capitaux propres (prix/résultat) qui sert à calculer la valeur résiduelle des capitaux propres (prix/résultat).

  11. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajustement des bénéfices normalisés, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Vous pouvez utiliser cet élément pour effectuer des modifications ou une normalisation à des fins d'évaluation des valeurs de période du produit disponible pour les actionnaires communs que vous considérez comme anormalement élevé ou bas en raison d'une conjoncture industrielle ou économique qui ne devrait pas durer.

    Si vous entrez des ajustements pour les périodes, le montant est ajouté au produit disponible pour les actionnaires communs qui sert à calculer la valeur résiduelle des capitaux propres (prix/résultat) pour l'évaluation. Il ne modifie pas le produit disponible pour les actionnaires communs tel qu'il apparaît sur le compte de résultat.

  12. Dans la liste déroulante, sélectionnez Valeur de liquidation des capitaux propres, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Cet élément représente votre estimation, en devise de la valeur capitalisée, du prix de l'entreprise au cours de chaque année de la période de prévision, en fonction de la conjoncture attendue dans cette période. Vous devez intégrer à cette valeur les coûts de liquidation, notamment le coût de transaction et l'impôt sur la reprise.

  13. Cliquez sur OK.

Entrée des données pour les comptes de la méthode du revenu résiduel :

La méthode du revenu résiduel part du principe que la valeur d'une entreprise correspond au capital investi plus une prime égale à la valeur actualisée du revenu résiduel dans chaque année de prévision. Le revenu résiduel est égal à l'écart entre le taux de rentabilité du capital investi et le taux de rentabilité du capital requis, multiplié par le capital investi.

Reportez-vous à la section Principes d'évaluation.

Entrée des données pour les comptes de la méthode du revenu résiduel :

  1. Accédez à Options fiscales et d'évaluation.

    Reportez-vous à la section A propos des options fiscales et d'évaluation.

  2. Dans Options fiscales et de valorisation, sélectionnez l'onglet EVA.

  3. Dans la liste déroulante, sélectionnez l'option Rente économique ou Rendement requis à long terme.

    • Si vous sélectionnez Rente économique dans la liste déroulante, saisissez les valeurs de compte dans la grille associée. La rente économique est le taux d'actualisation servant à calculer la valeur actualisée du revenu résiduel. Le taux doit être entré sous forme de pourcentage et non de décimale.

    • Si vous sélectionnez Rendement requis à long terme dans la liste déroulante, saisissez les valeurs de compte dans la grille associée. Le rendement requis à long terme est le taux servant à actualiser la valeur du revenu résiduel. Le taux doit être entré sous forme de pourcentage et non de décimale.

  4. Dans Taux d'imposition de la valeur résiduelle (%), entrez une valeur.

    Le taux d'imposition de la valeur résiduelle est appliqué durant les années suivant la période de prévision.

  5. Dans Ajustement du résultat net d'exploitation après impôts résiduel, entrez une valeur.

    Entrez les ajustements du résultat net d'exploitation après impôts pour la période résiduelle.

  6. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajustement du bénéfice économique au RNEAI, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez les ajustements du résultat net d'exploitation après impôts.

  7. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajustement du bénéfice économique à l'actif, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez les ajustements des éléments d'actif pour corriger la valeur comptable.

  8. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajustement du bénéfice économique au passif, puis saisissez les valeurs de compte dans la grille associée.

    Entrez les ajustements des éléments de passif pour corriger la valeur comptable.

  9. Cliquez sur OK.

Entrée des données pour les autres comptes d'évaluation :

Dans l'onglet Autre évaluation, sélectionnez l'option permettant d'actualiser les flux de trésorerie à mi-période ou en fin de période. Dans l'actualisation à mi-période, les flux de trésorerie sont censés arriver (en moyenne) au milieu d'une période ; dans l'actualisation en fin de période, ils arrivent au terme d'une période. Vous pouvez entrer d'autres ajustements pour chacune des trois méthodes d'évaluation dans Strategic Modeling.

Reportez-vous à la section Principes d'évaluation.

Entrée des données pour les autres comptes d'évaluation :

  1. Accédez à Options fiscales et d'évaluation.

    Reportez-vous à la section A propos des options fiscales et d'évaluation.

  2. Dans Options fiscales et de valorisation, sélectionnez l'onglet Autre valorisation.

  3. Dans Cours actuel, entrez une valeur.

    Entrez le cours au dernier jour de l'historique. Il est possible de comparer cette valeur à la valeur actionnariale par action, à la valeur nette réelle par action et au revenu résiduel - valeur actionnariale par action pour déterminer si le marché semble sous-évaluer ou surévaluer l'action.

    Remarque :

    Entrez le cours actuel de l'action de la société que vous modélisez pour l'utiliser à des fins de comparaison avec la valeur actionnariale dans les rapports d'évaluation. Ce montant figure au bas des rapports avec la valeur actionnariale par action. Le compte Prime/écart d'actualisation inf./sup. au marché (%) calcule et affiche le pourcentage d'écart inférieur ou supérieur de la valeur actionnariale par action par rapport au cours actuel de l'action.

  4. Dans Valeur de marché de la dette, entrez une valeur.

    Entrez la valeur de marché de la dette, qui est calculée au moyen du taux de rendement actuariel dans le portefeuille d'instruments de créance d'une société. La valeur du marché de la dette doit être déduite de la valeur de l'entreprise ou du revenu résiduel - valeur de l'entreprise pour obtenir la valeur actionnariale ou le revenu résiduel - valeur actionnariale.

  5. Dans Engagements de retraite sous-provisionnés, entrez une valeur.

    Entrez les engagements de retraite sous-provisionnés qui doivent être déduits de la valeur de l'entreprise ou du revenu résiduel - valeur de l'entreprise pour obtenir la valeur actionnariale ou le revenu résiduel - valeur actionnariale.

  6. Dans Valeur marchande des autres obligations, entrez une valeur.

    Entrez la valeur marchande des autres obligations, à savoir la valeur marchande des autres obligations non incluses dans la valeur marchande de la dette ou les engagements de retraite sous-provisionnés. La valeur marchande des autres obligations doit être déduite de la valeur de l'entreprise ou du revenu résiduel - valeur de l'entreprise pour obtenir la valeur actionnariale ou le revenu résiduel - valeur actionnariale.

  7. Dans Investissements en actions et obligations, entrez une valeur.

    Entrez les investissements en actions et obligations, qui représentent la valeur marchande du portefeuille d'investissements à long terme actuel en actions et obligations d'une société. Les investissements en actions et obligations sont inclus dans la valeur de l'entreprise.

  8. Dans Ajustement de coût/capitaux propres, entrez une valeur.

    Entrez l'ajustement à ajouter à la valeur de l'entreprise pour un investissement au moyen de la méthode de consolidation Coût ou Capitaux propres. Cet ajustement doit être égal à : % de propriété * valeur actionnariale de l'investissement.

    L'ajustement détermine si l'investissement est consolidé dans le fichier Strategic Modeling actuel au moyen de la méthode de consolidation Coût ou Capitaux propres.

  9. Dans Ajustement des intérêts minoritaires, entrez une valeur.

    Entrez l'ajustement à déduire de la valeur de l'entreprise pour un investissement au moyen de la méthode de consolidation Intérêts minoritaires. Cet ajustement doit être égal à : % de propriété * valeur actionnariale de l'investissement.

    L'ajustement est calculé automatiquement si l'investissement est consolidé dans le fichier Strategic Modeling actuel au moyen de la méthode de consolidation Intérêts minoritaires.

  10. Dans Valeur marchande des autres éléments de passif, entrez une valeur.

    Entrez la valeur marchande des autres éléments de passif - DDM, qui est déduite de la Valeur estimée des capitaux propres.

  11. Dans Valeur marchande des autres éléments d'actif, entrez une valeur.

    Entrez la valeur marchande des autres éléments d'actif - DDM, qui est ajoutée à la Valeur estimée des capitaux propres.

  12. Dans Ajustement de coût/capitaux propres, entrez une valeur.

    Entrez l'ajustement à ajouter au revenu résiduel - valeur de l'entreprise pour un investissement au moyen de la méthode de consolidation Coût ou Capitaux propres. Cet ajustement doit être égal à : % de propriété * revenu résiduel - valeur actionnariale de l'investissement.

    L'ajustement est calculé automatiquement si l'investissement est consolidé dans le fichier Strategic Modeling actuel au moyen de la méthode de consolidation Coût ou Capitaux propres.

  13. Dans Ajustement des intérêts minoritaires, entrez une valeur.

    Entrez l'ajustement à déduire du revenu résiduel - valeur actionnariale pour un investissement au moyen de la méthode de consolidation Intérêts minoritaires. Cet ajustement doit être égal à : % de propriété * revenu résiduel - valeur actionnariale de l'investissement.

    L'ajustement est calculé automatiquement si l'investissement est consolidé dans le fichier Strategic Modeling actuel au moyen de la méthode de consolidation Intérêts minoritaires.

  14. Sélectionnez une option Calculer le facteur d'actualisation comme....

    • Fin de la période : sélectionnez le coefficient d'actualisation en fin de période si l'actualisation doit avoir lieu à la fin de la période.

    • Mi-période : sélectionnez le coefficient d'actualisation en milieu de période si l'actualisation doit avoir lieu au milieu de la période.

  15. Cliquez sur OK.