JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Administration d'Oracle Solaris : Services réseau     Oracle Solaris 11 Information Library (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Sujets relatifs aux services réseau

1.  Service réseau (présentation)

2.  Gestion des serveurs cache Web

3.  Services d'horodatage

Partie II Accès aux systèmes de fichiers réseau

4.  Gestion des systèmes de fichiers NFS (présentation)

5.  Administration de système de fichiers réseau (tâches)

6.  Accès aux systèmes de fichiers réseau (référence)

Partie III SLP

7.  SLP (présentation)

8.  Planification et activation de SLP (tâches)

9.  Administration de SLP (tâches)

10.  Intégration des services hérités

11.  SLP (références)

Partie IV Sujets relatifs aux services de messagerie

12.  Services de messagerie (présentation)

13.  Services de messagerie (tâches)

14.  Services de messagerie (référence)

Version Oracle Solaris de sendmail

Indicateurs utilisés et non utilisés pour compiler sendmail

MILTER, API de filtre de courrier pour sendmail

Autres commande sendmail

Versions du fichier de configuration

Composants matériels et logiciels des services de messagerie

Composants logiciels

Agent utilisateur de messagerie

Agent de transfert de courrier

Agent de distribution locale

Logiciels de messagerie et sendmail

Adresses e-mail

Fichiers de boîte à lettres

Alias de messagerie

Composants matériels

Hôte de messagerie

Serveur de courrier

Client de messagerie

Passerelle de messagerie

Programmes et fichiers de service de messagerie

Amélioration de l'utilitaire vacation

Contenu du répertoire /usr/bin

Contenu du répertoire /etc/mail

Contenu du répertoire /etc/mail/cf

Contenu du répertoire /usr/lib

Autres fichiers utilisés pour les services de messagerie

Interactions des programmes de messagerie

Programme sendmail

sendmail et ses mécanismes de réacheminement

Fonctions de sendmail

Fichier de configuration sendmail

Fichiers d'alias de messagerie

Alias .mailrc

Fichier /etc/mail/aliases

Carte aliases NIS

Fichiers .forward

Situations à éviter

Contrôles des fichiers .forward

Fichier .forward.hostname

Fichier .forward+detail

Fichier /etc/default/sendmail

Adresses e-mail et acheminement du courrier

Interactions de sendmail avec des services de noms

sendmail.cf et domaines de messagerie

sendmail et les services de noms

Domaines de messagerie et domaines de service de noms

Configuration requise pour les services de noms

Interactions entre NIS et sendmail

Interactions de sendmail avec NIS et DNS

Modifications de la version 8.14 de sendmail

Modifications de la version 8.13 de sendmail

Prise en charge de l'exécution de SMTP avec TLS dans la version 8.13 de sendmail

Options du fichier de configuration pour l'exécution de SMTP avec TLS

Macros pour l'exécution de SMTP avec TLS

Ensembles de règles pour l'exécution de SMTP avec TLS

Considérations de sécurité liées à l'exécution de SMTP avec TLS

Options de ligne de commande supplémentaires dans la version 8.13 de sendmail

Options de fichier de configuration supplémentaires et révisées dans la version 8.13 de sendmail

Déclarations FEATURE() supplémentaires et révisées dans la version 8.13 de sendmail

Modifications à partir de la version 8.12 de sendmail

Prise en charge des wrappers TCP à partir de la version 8.12 de sendmail

Fichier de configuration submit.cf à partir de la version 8.12 de sendmail

Fonctions permettant de distinguer sendmail.cf de submit.cf

Modifications fonctionnelles à partir de la version 8.12 de sendmail

Options de ligne de commande supplémentaires ou abandonnées à partir de la version 8.12 de sendmail

Arguments supplémentaires pour les options PidFile et ProcessTitlePrefix à partir de la version 8.12 de sendmail

Macros définies supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Macros supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Macros MAX supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Macros de configuration m4 supplémentaires et révisées à partir de la version 8.12 de sendmail

Modifications apportées à la déclaration FEATURE() à partir de la version 8.12 de sendmail

Modifications apportées à la déclaration MAILER() à partir de la version 8.12 de sendmail

Indicateurs d'agent de distribution supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Conditions d'égalité supplémentaires pour les agents de distribution à partir de la version 8.12 de sendmail

Fonctions de file d'attente supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Modifications pour LDAP à partir de la version 8.12 de sendmail

Modifications apportées au logiciel de messagerie intégré à partir de la version 8.12 de sendmail

Ensembles de règles supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Modifications apportées aux fichiers à partir de la version 8.12 de sendmail

Version 8.12 de sendmail et adresses IPv6 dans la configuration

Partie V Sujets relatifs à la mise en réseau série

15.  Solaris PPP 4.0 (Présentation)

16.  Planification de la liaison PPP (tâches)

17.  Configuration d'une liaison PPP commutée (tâches)

18.  Configuration d'une liaison PPP de ligne spécialisée (tâches)

19.  Paramétrage de l'authentification PPP (tâches)

20.  Configuration d'un tunnel PPPoE (tâches)

21.  Résolution des problèmes PPP courants (tâches)

22.  Solaris PPP 4.0 (Référence)

23.  Migration de Solaris PPP asynchrone à Solaris PPP 4.0 (tâches)

24.  UUCP (présentation)

25.  Administration du protocole UUCP (tâches)

26.  UUCP (référence)

Partie VI Utilisation de systèmes distants

27.  Utilisation de systèmes distants (présentation)

28.  Administration du serveur FTP (tâches)

29.  Accès aux systèmes distants (tâches)

Partie VII Sujets relatifs au contrôle des services réseau

30.  Contrôle des performances du réseau (tâches)

Glossaire

Index

Modifications à partir de la version 8.12 de sendmail

Cette section contient des informations sur les sujets suivants.

Prise en charge des wrappers TCP à partir de la version 8.12 de sendmail

Les wrappers TCP permettent d'implémenter des contrôles d'accès en vérifiant à l'aide d'une liste de contrôle d'accès (ACL) les adresses d'un hôte demandant un service réseau particulier. Les demandes sont accordées ou refusées en conséquence. Non seulement les wrappers TCP fournissent ce système de contrôle des accès mais ils consignent également les demandes hôte de services réseau, offrant ainsi une fonction de surveillance utile. Les services réseau pouvant être soumis à un contrôle des accès incluent par exemple rlogind, telnetd et ftpd.

A partir de la version 8.12, sendmail permet l'utilisation de wrappers TCP. Cette vérification n'élimine pas les autres mesures de sécurité. Avec l'activation des wrappers TCP dans sendmail, une nouvelle vérification permettant de valider la source d'une demande de service réseau avant tout accord à la demande a été ajoutée. Reportez-vous à la page de manuel hosts_access(4).


Remarque - La prise en charge des wrappers TCP dans inetd(1M) et sshd(1M) est incluse depuis la version de Solaris 9.


Pour plus d'informations sur les listes de contrôle d'accès (ACL), reportez-vous à la section Utilisation des ACL pour protéger les fichiers UFS du manuel Administration d’Oracle Solaris : services de sécurité.

Fichier de configuration submit.cf à partir de la version 8.12 de sendmail

A partir de la version 8.12, sendmail comprend un fichier de configuration supplémentaire, /etc/mail/submit.cf. Ce fichier, submit.cf, est utilisé pour exécuter sendmail en mode programme d'envoi du courrier, au lieu du mode démon. Le mode programme d'envoi du courrier, contrairement au mode démon, ne nécessite pas les privilèges root, de sorte que ce nouveau paradigme assure une meilleure sécurité.

Reportez-vous à la liste suivante de fonctions pour submit.cf :

Prenez note des remarques suivantes :

Fonctions permettant de distinguer sendmail.cf de submit.cf

Le fichier de configuration sendmail.cf est destiné au mode démon. Lors de l'utilisation de ce fichier, sendmail agit comme un agent de transfert de courrier (MTA), qui est démarré par l'utilisateur root.

/usr/lib/sendmail -L sm-mta -bd -q1h

Reportez-vous à la liste suivante répertoriant d'autres fonctions de distinction pour sendmail.cf :

Modifications fonctionnelles à partir de la version 8.12 de sendmail

Avec l'ajout de submit.cf, les modifications fonctionnelles suivantes ont été effectuées :

Options de ligne de commande supplémentaires ou abandonnées à partir de la version 8.12 de sendmail

Le tableau ci-dessous décrit les options de ligne de commande nouvelles ou abandonnées pour sendmail. D'autres options de ligne de commande sont décrites dans la page de manuel sendmail(1M).

Tableau 14-18 Options de ligne de commande supplémentaires ou abandonnées à partir de la version 8.12 de sendmail

Option
Description
-Ac
Indique que vous souhaitez utiliser le fichier de configuration, submit.cf, même si le mode de fonctionnement n'indique pas d'envoi de courrier initial. Pour plus d'informations sur les submit.cf, reportez-vous à la section Fichier de configuration submit.cf à partir de la version 8.12 de sendmail.
-Am
Indique que vous souhaitez utiliser le fichier de configuration, sendmail.cf, même si le mode de fonctionnement indique l'envoi de courrier initial. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Fichier de configuration submit.cf à partir de la version 8.12 de sendmail.
-bP
Indique que vous imprimez le nombre d'entrées de chaque file d'attente.
-G
Indique que le message qui est envoyé à partir de la ligne de commande est destiné au relais, et non à un envoi initial. Le message est rejeté si les adresses ne sont pas complètes. Aucune mise en forme canonique n'est effectuée. Comme il est indiqué dans les notes de version qui font partie de la distribution sendmail sur ftp://ftp.sendmail.org, les messages mal formés peuvent être rejetés dans les versions à venir.
- L tag
Définit l'identificateur qui est utilisé pour les messages syslog sur la tag fournie.
- q[!]I substring
Traite uniquement les tâches qui contiennent cette substring de l'un des destinataires. Lorsque le caractère ! est ajouté, l'option traite uniquement les tâches qui ne disposent pas de cette substring de l'un des destinataires.
- q[!]R substring
Traite uniquement les tâches qui contiennent cette substring de l'ID de la file d'attente. Lorsque le caractère ! est ajouté, l'option traite uniquement les tâches qui ne disposent pas de cette substring de l'ID de la file d'attente.
- q[!]S substring
Traite uniquement les tâches qui contiennent cette substring du destinataire. Lorsque le caractère ! est ajouté, l'option traite uniquement les tâches qui ne disposent pas de cette substring du destinataire.
-qf
Traite les messages enregistrés dans la file d'attente une seule fois, sans l'aide de l'appel système fork, et exécute le processus en arrière-plan. Reportez-vous à la page de manuel fork(2).
- qGname
Traite uniquement les messages dans le groupe de files d'attente name.
- qptime
Traite les messages enregistrés dans la file d'attente à un intervalle de temps déterminé à l'aide d'un seul enfant qui est cloné pour chaque file d'attente. L'enfant demeure en veille entre chaque exécution de la file d'attente. Cette nouvelle option est similaire à l'instruction -qtime , qui clone périodiquement un enfant pour le traitement de la file d'attente.
-U
Comme indiqué dans les notes de version faisant partie de la distribution sendmail sur ftp://ftp.sendmail.org, cette option n'est pas disponible à partir de la version 8.12. Les agents utilisateur de messagerie doivent utiliser l'argument -G.

Arguments supplémentaires pour les options PidFile et ProcessTitlePrefix à partir de la version 8.12 de sendmail

Le tableau ci-dessous décrit les arguments traités par macro supplémentaires pour les options PidFile et ProcessTitlePrefix. Pour plus d'informations sur ces options, reportez-vous à la page de manuel sendmail(1M).

Tableau 14-19 Arguments des options PidFile et ProcessTitlePrefix

Macro
Description
${daemon_addr}
Fournit l'adresse du démon (par exemple, 0.0.0.0).
${daemon_family}
Fournit la famille du démon (par exemple, inet et inet6)
${daemon_info}
Fournit des informations relatives au démon (par exemple, SMTP+queueing@00:30:00).
${daemon_name}
Fournit le nom du démon (par exemple, MSA).
${daemon_port}
Fournit le port du démon (par exemple, 25)
${queue_interval}
Fournit l'intervalle d'exécution de la file d'attente (par exemple, 00:30:00).

Macros définies supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Le tableau suivant décrit les macros qui sont réservées à une utilisation par le programme sendmail. Les valeurs des macros sont attribuées en interne. Pour plus d'informations, reportez-vous à la page de manuel sendmail(1M).

Tableau 14-20 Macros définies supplémentaires pour sendmail

Macro
Description
${addr_type}
Identifie l'adresse actuelle en tant que l'expéditeur d'une enveloppe ou l'adresse d'un destinataire.
${client_resolve}
Contient le résultat de l'appel de résolution pour ${client_name} : OK, FAIL, FORGED ou TEMP.
${deliveryMode}
Spécifie le mode de distribution utilisé par sendmail, à la place de la valeur de l'option DeliveryMode.
${dsn_notify}, ${dsn_envid}, ${dsn_ret}
Contient les valeurs de paramètre DSN correspondantes.
${if_addr}
Fournit l'adresse de l'interface pour la connexion entrante si l'interface n'appartient pas au réseau loopback. Cette macro est particulièrement utile pour l'hébergement virtuel.
${if_addr_out}, ${if_name_out}, ${if_family_out}
Permet d'éviter la réutilisation de ${if_addr}. Contient les valeurs suivantes respectivement :

L'adresse de l'interface pour la connexion sortante

Le nom d'hôte de l'interface pour la connexion sortante

La famille de l'interface pour la connexion sortante

${if_name}
Fournit le nom d'hôte de l'interface pour la connexion entrante et s'avère particulièrement utile pour l'hébergement virtuel.
${load_avg}
Vérifie et indique le nombre moyen de tâches en cours dans la file d'attente d'exécution.
${msg_size}
Contient la valeur de la taille du message (SIZE=parameter) dans une boîte de dialogue ESMTP avant que le message soit collecté. Par la suite, la macro conserve la taille du message calculée par sendmail et est utilisée dans check_compat. Pour plus d'informations sur check_compat, reportez-vous au Tableau 14-24.
${nrcpts}
Contient le nombre de destinataires validées.
${ntries}
Contient le nombre de tentatives de distribution.
${rcpt_mailer}, ${rcpt_host}, ${rcpt_addr}, ${mail_mailer}, ${mail_host}, ${mail_addr}
Contient les résultats de l'analyse des arguments RCPT et MAIL, qui est constituée par les trois membres droits résolus (RHS) à partir de l'agent de distribution du courrier ($#mailer), l'hôte ($@host) et l'utilisateur ($:addr).

Macros supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Cette section présente un tableau qui décrit d'autres macros qui sont utilisées pour créer le fichier de configuration sendmail.

Tableau 14-21 Macros supplémentaires utilisées pour créer le fichier de configuration sendmail

Macro
Description
LOCAL_MAILER_EOL
Remplace la chaîne de fin de ligne par défaut pour le logiciel de messagerie local.
LOCAL_MAILER_FLAGS
Ajoute l'en-tête Return-Path: par défaut.
MAIL_SETTINGS_DIR
Contient le chemin d'accès (y compris la barre oblique de fin) pour le répertoire des paramètres de messagerie.
MODIFY_MAILER_FLAGS
Améliore la macro *_MAILER_FLAGS. Cette macro définit, ajoute ou supprime des indicateurs.
RELAY_MAILER_FLAGS
Définit des indicateurs supplémentaires pour le logiciel de messagerie relais.

Macros MAX supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Utilise les macros suivantes pour configurer le nombre maximal de commandes qui peuvent être reçues avant que sendmail ralentisse sa distribution. Vous pouvez définir ces macros MAX au moment de la compilation. Les valeurs maximales dans le tableau suivant représentent les valeurs par défaut actuelles.

Tableau 14-22 Macros MAX supplémentaires

Macro
Valeur maximum
Commandes vérifiées par chaque macro
MAXBADCOMMANDS
25
Commandes inconnues
MAXNOOPCOMMANDS
20
NOOP, VERBE, ONEX, XUSR
MAXHELOCOMMANDS
3
HELO, EHLO
MAXVRFYCOMMANDS
6
VRFY, EXPN
MAXETRNCOMMANDS
8
ETRN

Remarque - Vous pouvez désactiver la vérification d'une macro en définissant sa valeur sur zéro.


Macros de configuration m4 supplémentaires et révisées à partir de la version 8.12 de sendmail

Cette section contient un tableau des macros de configuration m4 supplémentaires et révisées pour sendmail. Utilisez la syntaxe suivante pour déclarer ces macros.

symbolic-name(`value')

Si vous avez besoin de construire un fichier sendmail.cf, reportez-vous à la section Modification de la configuration sendmail du Chapitre 13, Services de messagerie (tâches).

Tableau 14-23 Macros de configuration m4 supplémentaires et révisées pour sendmail

Macro m4
Description
FEATURE()
LOCAL_DOMAIN()
Cette macro ajoute des entrées à la classe w ($=w).
MASQUERADE_EXCEPTION()
Nouvelle macro qui définit les hôtes ou les sous-domaines pour lesquels le masquerading ne peut pas être appliqué.
macro()
Cette macro peut maintenant être utilisée pour les adresses entre crochets, comme par exemple user@[ host].
VIRTUSER_DOMAIN() ou VIRTUSER_DOMAIN_FILE()
Lorsque ces macros sont utilisées, incluez $={VirtHost} dans $=R. Pour rappel, $=R est l'ensemble des noms d'hôte qui sont autorisés à effectuer le relais.

Modifications apportées à la déclaration FEATURE() à partir de la version 8.12 de sendmail

Reportez-vous aux tableaux suivants pour obtenir des informations sur les modifications spécifiques apportées aux déclarations FEATURE().

Pour utiliser des noms de FEATURE nouveaux et révisés, utilisez la syntaxe ci-dessous.

FEATURE(`name', `argument')

Si vous avez besoin de créer un fichier sendmail.cf, reportez-vous à la section Modification de la configuration sendmail du Chapitre 13, Services de messagerie (tâches).

Tableau 14-24 Déclarations FEATURE() supplémentaires et révisées

Nom de FEATURE()
Description
compat_check
Argument : reportez-vous à l'exemple du paragraphe suivant.

Cette nouvelle FEATURE() vous permet de rechercher une clé dans la carte d'accès qui se compose de l'adresse de l'expéditeur et de l'adresse du destinataire. Cette FEATURE() est délimitée par la chaîne suivante : <@>. sender@ sdomain<@>recipient @rdomain (par exemple).

delay_checks
Argument : friend, qui entraîne un test spam-friend, ou hater, qui entraîne un test spam-hater.

Nouvelle FEATURE() qui retarde toutes les vérifications. En utilisant FEATURE("delay_checks'), les ensembles de règles check_mail et check_relay ne sont pas appelés lorsqu'un client se connecte ou émet une commande MAIL respectivement. Au lieu de cela, ces ensembles de règles sont appelés par l'ensemble de règles check_rcpt. Pour plus de détails, reportez-vous au fichier /etc/mail/cf/README.

dnsbl
Argument : cette FEATURE() accepte un maximum de deux arguments :
  • Nom du serveur DNS

  • Message de rejet

Nouvelle FEATURE() que vous pouvez inclure plusieurs fois pour vérifier les valeurs de retour des recherches DNS. Notez que cette FEATURE() vous permet de spécifier le comportement d'échecs de recherche temporaires.

enhdnsbl
Argument : nom du domaine.

Nouvelle FEATURE() qui est une version améliorée de dnsbl, qui vous permet de vérifier les valeurs de retour des recherches DNS. Pour plus d'informations, reportez-vous au fichier /etc/mail/cf/README.

generics_entire_domain
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() que vous pouvez également utiliser pour appliquer genericstable aux sous-domaines de $=G.

ldap_routing
Argument : pour plus de détails, reportez-vous aux notes de version sur le site Web http://www.sendmail.org.

Nouvelle FEATURE() qui implémente l'acheminement des adresses LDAP.

local_lmtp
Argument : nom du chemin d'accès d'un logiciel de messagerie compatible LMTP. La valeur par défaut est mail.local, qui est compatible LMTP dans cette version de Oracle Solaris.

FEATURE() qui définit désormais le type de code de diagnostic pour la notification d'état de distribution (DSN) du logiciel de messagerie local sur la bonne valeur de SMTP.

local_no_masquerade
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() que vous pouvez utiliser pour éviter tout masquerading du logiciel de messagerie local.

lookupdotdomain
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() que vous pouvez également utiliser pour rechercher .domain dans la carte d'accès.

nocanonify
Argument : canonify_hosts ou rien.

FEATURE() qui inclut désormais les fonctions suivantes.

Permet à une liste de domaines, telle que spécifiée par CANONIFY_DOMAIN ou CANONIFY_DOMAIN_FILE, d'être transmise aux opérateurs $[ et $] pour sa mise en forme canonique.

Permet aux adresses qui ne disposent que d'un nom d'hôte, tel que <user@host>, d'êtres mises en forme canonique, si canonify_hosts est spécifié comme paramètre.

Ajoute un point de fin aux adresses composées de plusieurs composants.

no_default_msa
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() qui désactive le paramètre par défaut de sendmail à partir des fichiers de configuration générés par m4 afin d'écouter, sur différents ports, une implémentation du document RFC 2476.

nouucp
Argument : reject, qui n'autorise pas le jeton !, ou nospecial, qui autorise le jeton !.

FEATURE() qui détermine s'il faut autoriser le jeton ! dans la partie locale de l'adresse.

nullclient
Argument : aucun.

FEATURE() qui offre désormais les ensembles de règles complets d'une configuration normale, permettant l'exécution des vérifications antispam.

preserve_local_plus_detail
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() qui vous permet de conserver la partie de l'adresse +detail lorsque sendmail transmet l'adresse à l'agent de distribution locale.

preserve_luser_host
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() qui vous permet de conserver le nom de l'hôte destinataire, si LUSER_RELAY est utilisé.

queuegroup
Argument : aucun.

Nouvelle FEATURE() qui vous permet de sélectionner un groupe de files d'attente qui est basé sur l'adresse e-mail complète ou sur le domaine du destinataire.

relay_mail_from
Argument : le domain est un argument facultatif.

Nouvelle FEATURE() qui autorise le relais si l'expéditeur du message est répertorié en tant que RELAY dans la carte d'accès et est marqué avec la ligne d'en-tête From:. Si l'argument domain facultatif est donné, la partie du domaine de l'expéditeur du message est également vérifiée.

virtuser_entire_domain
Argument : aucun.

FEATURE() que vous pouvez désormais utiliser pour appliquer $={VirtHost}, une nouvelle classe pour la correspondance d'entrées virtusertable qui peuvent être renseignées par VIRTUSER_DOMAIN ou VIRTUSER_DOMAIN_FILE.

FEATURE("virtuser_entire_domain') peut également appliquer la classe $={VirtHost} à des sous-domaines entiers.

Les déclarations FEATURE() suivantes ne sont plus prises en charge.

Tableau 14-25 Déclarations FEATURE() non prises en charge

Nom de FEATURE()
Remplacement
rbl
FEATURE("dnsbl') et FEATURE("enhdnsbl') remplacent cette FEATURE(), qui a été supprimée.
remote_mode
MASQUERADE_AS("$S') remplace FEATURE("remote_mode') dans /etc/mail/cf/subsidiary.mc. $S est la valeur SMART_HOST dans sendmail.cf.
sun_reverse_alias_files
FEATURE("genericstable').
sun_reverse_alias_nis
FEATURE("genericstable').
sun_reverse_alias_nisplus
FEATURE("genericstable').

Modifications apportées à la déclaration MAILER() à partir de la version 8.12 de sendmail

La déclaration MAILER() spécifie la prise en charge des agents de distribution. Pour déclarer un agent de distribution, utilisez la syntaxe ci-dessous.

MAILER(`symbolic-name')

Veuillez noter les modifications suivantes :

Pour plus d'informations sur les logiciels de messagerie, reportez-vous à la section Logiciels de messagerie et sendmail. Si vous avez besoin de construire un fichier sendmail.cf, reportez-vous à la section Modification de la configuration sendmail du Chapitre 13, Services de messagerie (tâches).

Indicateurs d'agent de distribution supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Le tableau ci-dessous décrit des indicateurs d'agent de distribution supplémentaires, qui ne sont pas définis par défaut. Ces indicateurs à caractère unique sont booléens. Vous pouvez définir ou annuler la définition d'un indicateur en l'incluant ou en l'excluant dans l'instruction F= de votre fichier de configuration, comme indiqué dans l'exemple suivant.

Mlocal,    P=/usr/lib/mail.local, F=lsDFMAw5:/|@qSXfmnz9, S=10/30, R=20/40,
Mprog,     P=/bin/sh, F=lsDFMoqeu9, S=10/30, R=20/40, D=$z:/,
Msmtp,     P=[IPC], F=mDFMuX, S=11/31, R=21, E=\r\n, L=990,
Mesmtp,    P=[IPC], F=mDFMuXa, S=11/31, R=21, E=\r\n, L=990,
Msmtp8,    P=[IPC], F=mDFMuX8, S=11/31, R=21, E=\r\n, L=990,
Mrelay,    P=[IPC], F=mDFMuXa8, S=11/31, R=61, E=\r\n, L=2040,

Tableau 14-26 Indicateurs de logiciel de messagerie supplémentaires

Indicateur
Description
%
Les logiciels de messagerie qui utilisent cet indicateur ne tentent pas la distribution d'un message à son destinataire initial ni la mise en file d'attente d'exécutions, à moins que le message en attente soit sélectionné à l'aide d'une demande ETRN ou de l'une des options suivantes : - qI, -qR ou -qS.
1
Cet indicateur désactive la possibilité pour le logiciel de messagerie d'envoyer des caractères null (par exemple, \0).
2
Cet indicateur désactive l'utilisation du protocole ESMTP et exige l'utilisation de SMTP à la place.
6
Cet indicateur permet aux logiciels de messagerie de réduire les en-têtes à 7 bits.

Conditions d'égalité supplémentaires pour les agents de distribution à partir de la version 8.12 de sendmail

Le tableau ci-dessous décrit des conditions d'égalité supplémentaires que vous pouvez utiliser avec la commande de définition d'agent de distribution M. La syntaxe suivante montre comment ajouter de nouvelles conditions d'égalité ou de nouveaux arguments à des égalités qui existent déjà dans le fichier de configuration.

Magent-name, equate, equate, ...

L'exemple suivant comprend la nouvelle égalité W=. Cette égalité spécifie le délai d'attente maximal pour le retour du logiciel de messagerie après l'envoi de toutes les données.

Msmtp, P=[IPC], F=mDFMuX, S=11/31, R=21, E=\r\n, L=990, W=2m

Lorsque vous modifiez la définition d'une valeur pour la configuration m4, utilisez la syntaxe qui est fournie dans l'exemple suivant.

define(`SMTP_MAILER_MAXMSGS', `1000')

L'exemple précédent place une limite de 1 000 pour le nombre de messages distribués par connexion sur un logiciel de messagerie smtp.

Si vous avez besoin de construire un fichier sendmail.cf, reportez-vous à la section Modification de la configuration sendmail du Chapitre 13, Services de messagerie (tâches).


Remarque - En règle générale, vous modifiez les définitions des conditions d'égalité dans le répertoire mailer uniquement lorsque vous procédez à l'ajustement du programme.


Tableau 14-27 Conditions d'égalité supplémentaires pour les agents de distribution

Condition d'égalité
Description
/=
Argument : chemin d'accès à un répertoire.

Indique un répertoire auquel appliquer chroot() avant l'exécution du logiciel de messagerie.

m=
Argument : l'une des valeurs m4 suivantes qui ont été définies auparavant avec la routine define().
  • SMTP_MAILER_MAXMSGS, pour le logiciel de messagerie smtp

  • LOCAL_MAILER_MAXMSGS, pour le logiciel de messagerie local

  • RELAY_MAILER_MAXMSGS, pour le logiciel de messagerie relay

Limite le nombre de messages qui sont distribués par connexion sur un logiciel de messagerie smtp, local ou relay.

W=
Argument : incrément de temps

Spécifie le délai d'attente maximal pour le retour du logiciel de messagerie après l'envoi de toutes les données.

Fonctions de file d'attente supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

La liste ci-après fournit des détails sur les fonctions de file d'attente supplémentaires.

Pour obtenir des informations, reportez-vous à la section Administration des répertoires de file d'attente (liste des tâches).

Modifications pour LDAP à partir de la version 8.12 de sendmail

La liste ci-dessous décrit les modifications apportées dans l'utilisation du protocole LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) avec sendmail.

L'exemple suivant montre les variations de ces jetons pour une recherche “*”.

Tableau 14-28 Comparaison des jetons

Spécification de carte LDAP
Spécification équivalente
Résultat
-k"uid=%s"
-k"uid=*"
Correspond à n'importe quel enregistrement doté d'un attribut utilisateur.
-k"uid=%0"
-k"uid=\2A"
Correspond à un utilisateur portant le nom “*”.

Le tableau suivant décrit d'autres indicateurs de carte LDAP.

Tableau 14-29 Indicateurs de carte LDAP supplémentaires

Indicateur
Description
-1
Nécessite le renvoi d'une seule correspondance. Si plus d'une correspondance est renvoyée, les résultats sont équivalents à ceux affichés lorsqu'aucun enregistrement n'a été trouvé.
-r never|always|search|find
Définit l'option de déréférencement d'alias LDAP.
-Z size
Limite le nombre de correspondances à renvoyer.

Modifications apportées au logiciel de messagerie intégré à partir de la version 8.12 de sendmail

L'ancien logiciel de messagerie [TCP] intégré n'est pas disponible. Utilisez le logiciel de messagerie P=[L'IPC] intégré à la place. Le logiciel de messagerie intégré de communication interprocessus ([IPC]) permet désormais la distribution à un socket de domaine UNIX sur les systèmes qui le prennent en charge. Vous pouvez utiliser ce logiciel de messagerie avec des agents de distribution LMTP qui écoutent sur un socket nommé. Un logiciel de messagerie peut ressembler à l'exemple suivant.

Mexecmail, P=[IPC], F=lsDFMmnqSXzA5@/:|, E=\r\n, 
S=10, R=20/40, T=DNS/RFC822/X-Unix, A=FILE /system/volatile/lmtpd

Une valeur légitime est désormais recherchée dans le premier argument du logiciel de messagerie [IPC]. Le tableau ci-dessous présente les valeurs possibles pour le premier argument du logiciel de messagerie.

Tableau 14-30 Valeurs possibles pour le premier argument du logiciel de messagerie

Valeur
Description
A=FILE
Utiliser pour la distribution de sockets de domaine UNIX.
A=TCP
Utiliser pour les connexions TCP/IP.
A=IPC
N'est plus disponible en tant que premier argument de logiciel de messagerie.

Ensembles de règles supplémentaires à partir de la version 8.12 de sendmail

Le tableau suivant répertorie les ensembles de règles supplémentaires et décrit ce que leurs rôles.

Tableau 14-31 Nouveaux ensembles de règles

Set
Description
check_eoh
Met en corrélation les informations recueillies entre les en-têtes et vérifie s'il manque des en-têtes. Cet ensemble de règles est utilisé avec la carte de stockage de macros et est appelé une fois que tous les en-têtes ont été collectés.
check_etrn
Utilise la commande ETRN (comme check_rcpt utilise RCPT).
check_expn
Utilise la commande EXPN (comme check_rcpt utilise RCPT).
check_vrfy
Utilise la commande VRFY (comme check_rcpt utilise RCPT).

La liste suivante décrit les autres fonctions des ensembles de règles.

Modifications apportées aux fichiers à partir de la version 8.12 de sendmail

Notez les modifications suivantes.

Version 8.12 de sendmail et adresses IPv6 dans la configuration

A partir de la version 8.12 de sendmail, les adresses IPv6 qui sont utilisées dans la configuration doivent être précédées de la balise IPv6: pour permettre leur identification adéquate. Si vous n'identifiez pas une adresse IPv6, aucune balise de préfixe n'est utilisée.