JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.2     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité d'Oracle VM Server for SPARC

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

Introduction au réseau virtuel

Présentation de la gestion de réseau dans Oracle Solaris 10

Présentation de la gestion de réseau dans Oracle Solaris 11

Commutateur virtuel

Périphérique réseau virtuel

Canaux LDC inter-Vnet

Identificateur de périphérique virtuel et nom d'interface réseau

Procédure d'identification du nom de l'interface réseau du SE Oracle Solaris

Assignation automatique et manuelle des adresses MAC

Plage d'adresses MAC assignées à Logical Domains

Algorithme d'assignation automatique

Détection des adresses MAC en doublon

Adresses MAC libérées

Utilisation des adaptateurs réseau avec Logical Domains

Procédure de détermination de la compatibilité GLDv3 d'un adaptateur réseau (Oracle Solaris 10)

Configuration d'un commutateur virtuel et du domaine de service pour NAT et le routage

Configuration de NAT sur un système Oracle Solaris 10

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel pour fournir une connectivité externe aux domaines (Oracle Solaris 10)

Configuration de NAT sur un système Oracle Solaris 11

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel pour fournir une connectivité externe aux domaines (Oracle Solaris 11)

Configuration d'IPMP dans un environnement Logical Domains

Configuration des périphériques de réseau virtuel dans un groupe IPMP dans un domaine

Configuration et utilisation d'IPMP dans le domaine de service

Utilisation de l'IPMP basé sur liaison dans la mise en réseau virtuelle de Logical Domains

Procédure de configuration des mises à jour de l'état de liaison physique

Configuration et utilisation d'IPMP dans les versions antérieures à Logical Domains 1.3

Configuration d'IPMP dans le domaine invité

Configuration d'IPMP dans le domaine de service

Utilisation du balisage VLAN

ID du VLAN du port (PVID)

ID de VLAN (VID)

Procédure d'assignation de VLAN à un commutateur virtuel et à un périphérique réseau virtuel

Procédure d'installation d'un domaine invité lorsque le serveur d'installation fait partie d'un VLAN

Utilisation des E/S hybrides NIU

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel avec un périphérique réseau NIU

Procédure d'activation du mode hybride

Procédure de désactivation du mode hybride

Utilisation du groupement de liens avec un commutateur virtuel

Configuration de trames géantes

Procédure de configuration du réseau virtuel et des périphériques de commutateur virtuels pour l'utilisation de trames géantes

Compatibilité avec des versions antérieures (ne connaissant pas les trames géantes) des pilotes vnet et vsw (Oracle Solaris 10)

Différences liées aux fonctions de gestion réseau d'Oracle Solaris 11

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations de domaine

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration d'Oracle VM Server for SPARC (Oracle Solaris 10)

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche de Logical Domains Manager

17.  Utilisation de l'interface XML avec Logical Domains Manager

Glossaire

Index

Configuration de trames géantes

Le commutateur virtuel de Logical Domains (vsw) et les périphériques de réseau virtuel (vnet) prennent maintenant en charge les cadres Ethernet avec des tailles de charge utile supérieures à 1 500 octets. Ce changement a pour conséquence que ces pilotes peuvent augmenter la capacité de traitement du réseau.

Procédure de configuration du réseau virtuel et des périphériques de commutateur virtuels pour l'utilisation de trames géantes

Vous activez les trames géantes en définissant l'unité de transmission maximale (MTU) pour le périphérique de commutateur virtuel. Dans ce cas, le périphérique de commutateur virtuel et tous les autres périphériques du réseau virtuel sont liés au périphérique de commutateur virtuel utilisant la valeur MTU définie.

Dans certains cas, vous pouvez définir une valeur MTU directement sur un périphérique réseau virtuel. Vous pouvez effectuer cette opération si la valeur MTU requise pour le périphérique du réseau virtuel doit être inférieure à celle prise en charge par le commutateur virtuel.


Remarque - Sur le SE Oracle Solaris 10 5/09, la MTU d'un périphérique physique doit être configurée pour correspondre à la MTU du commutateur virtuel. Pour plus d'informations sur la configuration de ces pilotes en particulier, reportez-vous à la page de manuel qui correspond à ce pilote dans la section 7D du manuel de référence Oracle Solaris. Par exemple, pour obtenir des informations sur le pilote nxge Oracle Solaris 10, reportez-vous à la page de manuel nxge(7D).


  1. Connectez-vous au domaine de contrôle.
  2. Prenez le rôle d'administrateur, de superutilisateur ou un rôle équivalent.

    Pour Oracle Solaris 10, reportez-vous à la section Configuración de RBAC (mapa de tareas) du manuel Guía de administración del sistema: servicios de seguridad. Pour Oracle Solaris 11, reportez-vous à la Partie III, Roles, perfiles de derechos y privilegios du manuel Administración de Oracle Solaris: servicios de seguridad.

  3. Déterminez la valeur de MTU que vous voulez utiliser pour ce réseau virtuel.

    Vous pouvez indiquer une valeur MTU comprise entre 1 500 et 16 000 octets. La MTU indiquée doit correspondre à la MTU du périphérique du réseau physique qui est assignée au commutateur virtuel.

  4. Indiquez la valeur MTU d'un périphérique de commutateur virtuel ou d'un périphérique réseau virtuel.

    Effectuez l'une des opérations suivantes :

    • Activez les trames géantes sur un nouveau périphérique de commutateur virtuel dans le domaine de service en définissant sa MTU comme valeur de la propriété mtu.

      # ldm add-vsw mtu=value vswitch-name ldom

      En plus de configurer le commutateur virtuel, cette commande met à jour la valeur MTU de chaque périphérique réseau virtuel qui sera lié au commutateur virtuel.

    • Activez les trames géantes sur un périphérique de commutateur virtuel existant dans le domaine de service en définissant sa MTU comme valeur de la propriété mtu.

      # ldm set-vsw mtu=value vswitch-name

      En plus de configurer le commutateur virtuel, cette commande met à jour la valeur MTU de chaque périphérique réseau virtuel qui sera lié au commutateur virtuel.

    Dans de rares cas, vous devrez utiliser la commande ldm add-vnet ou ldm set-vnet pour spécifier une valeur MTU pour un périphérique réseau virtuel qui diffère de la valeur MTU du commutateur virtuel. Par exemple, vous pouvez modifier la valeur MTU du périphérique réseau virtuel si vous configurez des VLAN sur un périphérique réseau virtuel et la MTU du VLAN la plus grande est inférieure à la valeur MTU sur le commutateur virtuel. Un pilote vnet qui prend en charge les trames géantes n'est pas toujours nécessaire pour les domaines dans lesquels seule la valeur MTU par défaut est utilisée. Cependant, si les domaines ont des périphériques de réseau virtuel liés à un commutateur virtuel utilisant des trames géantes, vérifiez que le pilote vnet prend en charge les trames géantes.

    Si vous utilisez la commande ldm set-vnet pour définir une valeur mtu sur un périphérique réseau virtuel, les mises à jour ultérieures de la valeur MTU du périphérique de commutateur virtuel ne sont pas propagées à ce périphérique de commutateur virtuel. Pour réactiver le périphérique réseau virtuel afin d'obtenir la valeur MTU du périphérique de commutateur virtuel, exécutez la commande suivante :

    # ldm set-vnet mtu= vnet-name ldom

    Notez que l'activation des trames géantes pour un périphérique réseau virtuel active automatiquement les trames géantes pour une ressource d'E/S hybride assignée à un périphérique réseau virtuel.

    Sur le domaine de contrôle, Logical Domains Manager met à jour les valeurs MTU initiées par les commandes ldm set-vsw et ldm set-vnet comme des opérations de reconfiguration retardée. Pour apporter des mises à jour MTU sur des domaines autres que le domaine de contrôle, vous devez arrêter un domaine avant d'exécuter la commande ldm set-vsw ou ldm set-vnet pour modifier une valeur MTU.

Exemple 8-2 Configuration des trames géantes sur des périphériques de commutateur virtuel et de réseau virtuel

Compatibilité avec des versions antérieures (ne connaissant pas les trames géantes) des pilotes vnet et vsw (Oracle Solaris 10)


Remarque - Cette section s'applique uniquement au système d'exploitation Oracle Solaris 10.


Les pilotes prenant en charge les trames géantes peuvent interopérer avec les pilotes ne prenant pas en charge les trames géantes sur le même système. Cette interopérabilité est possible tant que la prise en charge des trames géantes n'est pas activée lorsque vous créez le commutateur virtuel.


Remarque - Ne définissez pas la propriété mtu si des domaines invités ou de service associés au commutateur virtuel n'utilisent pas les pilotes de Logical Domains prenant en charge les trames géantes.


Les trames géantes peuvent être activés en modifiant la propriété mtu d'un commutateur virtuel de la valeur par défaut à 1 500. Dans cette instance, des versions antérieures des pilotes ignorent le paramètre mtu et continuent à utiliser la valeur par défaut. Notez que la sortie ldm list affiche la valeur MTU que vous définissez et non pas la valeur par défaut. Les cadres plus grands que la valeur MTU par défaut ne sont pas envoyés à ces périphériques et sont supprimés par les nouveaux pilotes. Cette situation peut provoquer un comportement incohérent du réseau sur ces invités qui utilisent toujours les anciens pilotes. Cela s'applique aux domaines invités clients et au domaine de service.

Par conséquent, lorsque les trames géantes sont activées, vérifiez que tous les périphériques virtuels dans le réseau Logical Domains sont mis à niveau pour utiliser les nouveaux pilotes prenant en charge les trames géantes. Vous devez exécuter Logical Domains 1.2 au moins pour configurer des trames géantes.