JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.2     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité d'Oracle VM Server for SPARC

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

Introduction au réseau virtuel

Présentation de la gestion de réseau dans Oracle Solaris 10

Présentation de la gestion de réseau dans Oracle Solaris 11

Commutateur virtuel

Périphérique réseau virtuel

Canaux LDC inter-Vnet

Identificateur de périphérique virtuel et nom d'interface réseau

Procédure d'identification du nom de l'interface réseau du SE Oracle Solaris

Assignation automatique et manuelle des adresses MAC

Plage d'adresses MAC assignées à Logical Domains

Algorithme d'assignation automatique

Détection des adresses MAC en doublon

Adresses MAC libérées

Utilisation des adaptateurs réseau avec Logical Domains

Procédure de détermination de la compatibilité GLDv3 d'un adaptateur réseau (Oracle Solaris 10)

Configuration d'un commutateur virtuel et du domaine de service pour NAT et le routage

Configuration de NAT sur un système Oracle Solaris 10

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel pour fournir une connectivité externe aux domaines (Oracle Solaris 10)

Configuration de NAT sur un système Oracle Solaris 11

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel pour fournir une connectivité externe aux domaines (Oracle Solaris 11)

Configuration d'IPMP dans un environnement Logical Domains

Configuration des périphériques de réseau virtuel dans un groupe IPMP dans un domaine

Configuration et utilisation d'IPMP dans le domaine de service

Utilisation de l'IPMP basé sur liaison dans la mise en réseau virtuelle de Logical Domains

Procédure de configuration des mises à jour de l'état de liaison physique

Configuration et utilisation d'IPMP dans les versions antérieures à Logical Domains 1.3

Configuration d'IPMP dans le domaine invité

Configuration d'IPMP dans le domaine de service

Utilisation du balisage VLAN

ID du VLAN du port (PVID)

ID de VLAN (VID)

Procédure d'assignation de VLAN à un commutateur virtuel et à un périphérique réseau virtuel

Procédure d'installation d'un domaine invité lorsque le serveur d'installation fait partie d'un VLAN

Utilisation des E/S hybrides NIU

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel avec un périphérique réseau NIU

Procédure d'activation du mode hybride

Procédure de désactivation du mode hybride

Utilisation du groupement de liens avec un commutateur virtuel

Configuration de trames géantes

Procédure de configuration du réseau virtuel et des périphériques de commutateur virtuels pour l'utilisation de trames géantes

Compatibilité avec des versions antérieures (ne connaissant pas les trames géantes) des pilotes vnet et vsw (Oracle Solaris 10)

Différences liées aux fonctions de gestion réseau d'Oracle Solaris 11

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations de domaine

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration d'Oracle VM Server for SPARC (Oracle Solaris 10)

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche de Logical Domains Manager

17.  Utilisation de l'interface XML avec Logical Domains Manager

Glossaire

Index

Utilisation du balisage VLAN

Le logiciel Oracle VM Server for SPARC prend en charge le balisage VLAN 802.1Q dans l'infrastructure réseau.


Remarque - Les VLAN balisés ne sont pas pris en charge dans les versions précédentes des composants de mise en réseau de Logical Domains.


Les périphériques de commutateur virtuel (vsw) et de réseau virtuel (vnet) prennent en charge la commutation des paquets Ethernet en fonction de l'identificateur du réseau local virtuel (VLAN) et traitent la balise ou le non balisage nécessaire des cadres Ethernet.

Vous pouvez créer plusieurs interfaces VLAN sur un périphérique vnet dans un domaine invité. Utilisez la commande ifconfig d'Oracle Solaris 10 ou les commandes dladm et ipadm d'Oracle Solaris 11 pour créer une interface VLAN par le biais d'un périphérique réseau virtuel. La méthode de création est identique à la méthode utilisée pour configurer une interface VLAN sur tout autre périphérique réseau physique. La contrainte supplémentaire dans un environnement Logical Domains est que vous devez assigner le vnet aux VLAN correspondants à l'aide des commandes de la CLI de Logical Domains Manager. Reportez-vous au ldm(1M) pour obtenir des informations complètes sur les commandes de la CLI de Logical Domains Manager.

De même, vous pouvez configurer des interfaces VLAN sur un périphérique de commutateur virtuel dans le domaine de service. Les ID de VLAN 2 à 4094 sont valides, l'ID de VLAN 1 est réservées en tant que default-vlan-id.

Lorsque vous créez un périphérique vnet sur un domaine invité, vous devez lui assigner les VLAN requis en définissant l'ID de VLAN du port et zéro ou plusieurs ID de VLAN pour ce vnet à l'aide des arguments pvid= et vid= de la commande ldm add-vnet. Cette opération configure le commutateur virtuel afin qu'il prenne en charge plusieurs VLAN dans le réseau Logical Domains et commute les paquets à l'aide de l'adresse MAC et des ID de VLAN dans le réseau.

De même, les VLAN auxquels le périphérique vsw lui-même doit appartenir, s'il est créé en tant qu'interface réseau, doivent être configurés dans le périphérique vsw à l'aide des arguments pvid= et vid= de la commande ldm add-vsw.

Vous pouvez modifier les VLAN auxquels un périphérique appartient à l'aide de la commande ldm set-vnet ou ldm set-vsw.

ID du VLAN du port (PVID)

Le PVID définit le VLAN dont le périphérique réseau virtuel doit être membre en mode non balisé. Dans ce cas, le périphérique vsw fournit le balisage ou le non balisage nécessaire des cadres pour le périphérique vnet sur le VLAN défini par son PVID. Les cadres de sortie du réseau virtuel non balisés sont balisés avec son PVID par le commutateur virtuel. Les cadres entrants balisés par ce PVID sont non balisés par le commutateur virtuel avant leur envoi au périphérique vnet. Par conséquent, l'assignation d'un PVID à un vnet signifie implicitement que le port de réseau virtuel correspondant sur le commutateur virtuel est marqué comme non balisé pour le VLAN spécifié par le PVID. Vous ne pouvez avoir qu'un seul PVID pour un périphérique vnet.

L'interface réseau virtuel correspondante, lorsqu'elle est configurée sans ID de VLAN et uniquement à l'aide de son instance de périphérique, fait que l'interface est implicitement assignée au VLAN spécifié par le PVID du réseau virtuel.

Par exemple, si vous envisagez de créer l'instance vnet 0 à l'aide de l'une des commandes suivantes et si l'argument pvid= pour vnet a été défini sur 10, l'interface vnet0 serait assignée de manière implicite afin d'appartenir au VLAN 10. Notez que les commandes suivantes indiquent les noms d'interface vnet0, qui concernent Oracle Solaris 10. Pour Oracle Solaris 11, utilisez à sa place le nom générique, par exemple net0.

ID de VLAN (VID)

Le VID indique le VLAN dont un périphérique réseau virtuel ou un commutateur virtuel doit être membre en mode balisé. Le périphérique réseau virtuel envoie et reçoit des cadres balisés sur les VLAN spécifiés par ses VID. Le commutateur virtuel transmet les cadres balisés avec le VID spécifié entre le périphérique réseau virtuel et le réseau externe.

Procédure d'assignation de VLAN à un commutateur virtuel et à un périphérique réseau virtuel

  1. Assignez le commutateur virtuel (vsw) à deux VLAN.

    Par exemple, configurez le VLAN 21 comme non balisé et le VLAN 20 comme balisé. Assignez le réseau virtuel (vnet) à trois VLAN. Configurez le VLAN 20 comme non balisé et les VLAN 21 et 22 comme balisés.

    # ldm add-vsw net-dev=nxge0 pvid=21 vid=20 primary-vsw0 primary
    # ldm add-vnet pvid=20 vid=21,22 vnet01 primary-vsw0 ldom1
  2. Créez les interfaces VLAN.

    Cet exemple suppose que le numéro d'interface de ces périphériques est 0 dans les domaines et que les VLAN sont mappés sur les sous-réseaux suivants :

    VLAN 20

    Sous-réseau 192.168.1.0 (masque réseau : 255.255.255.0)

    VLAN 21

    Sous-réseau 192.168.2.0 (masque réseau : 255.255.255.0)

    VLAN 22

    Sous-réseau 192.168.3.0 (masque réseau : 255.255.255.0)

    1. Créez l'interface VLAN dans le domaine de service (primary).
      • SE Oracle Solaris 10. Utilisez la commande ifconfig.
        primary# ifconfig vsw0 plumb
        primary# ifconfig vsw0 192.168.2.100 netmask 0xffffff00 broadcast + up
        primary# ifconfig vsw20000 plumb
        primary# ifconfig vsw20000 192.168.1.100 netmask 0xffffff00 broadcast + up
      • SE Oracle Solaris 11. Utilisez les commandes dladm et ipadm.
        primary# dladm create-vlan -l vsw0 -v20
        primary# ipadm create-ip net0
        primary# ipadm create-addr -T static -a 192.168.2.100/24 net0/ipv4
        primary# ipadm create-ip net20000
        primary# ipadm create-addr -T static -a 192.168.1.100/24 net20000/ipv4
    2. Créez l'interface VLAN dans le domaine invité (ldom1).
      • SE Oracle Solaris 10. Utilisez la commande ifconfig.
        ldom1# ifconfig vnet0 plumb
        ldom1# ifconfig vnet0 192.168.1.101 netmask 0xffffff00 broadcast + up
        ldom1# ifconfig vnet21000 plumb
        ldom1# ifconfig vnet21000 192.168.2.101 netmask 0xffffff00 broadcast + up
        ldom1# ifconfig vnet22000 plumb
        ldom1# ifconfig vnet22000 192.168.3.101 netmask 0xffffff00 broadcast + up

        Pour plus d'informations sur la procédure de configuration des interfaces VLAN dans le système d'exploitation Oracle Solaris 10, reportez-vous à la section Administración de redes de área local virtuales du manuel Guía de administración del sistema: servicios IP.

      • SE Oracle Solaris 11. Utilisez les commandes dladm et ipadm.
        ldom1# dladm create-vlan -l net0 -v21
        ldom1# ipadm create-ip net0
        ldom1# ipadm create-addr -T static -a 192.168.1.101/24 net0/ipv4
        ldom1# ipadm create-ip net21000
        ldom1# ipadm create-addr -T static -a 192.168.2.101/24 net21000/ipv4
        ldom1# ipadm create-ip net22000
        ldom1# ipadm create-addr -T static -a 192.168.3.101/24 net22000/ipv4

        Pour plus d'informations sur la procédure de configuration des interfaces VLAN dans le système d'exploitation Oracle Solaris 11, reportez-vous à la section Administración de redes de área local virtuales du manuel Administración de Oracle Solaris: interfaces y virtualización de redes.

Procédure d'installation d'un domaine invité lorsque le serveur d'installation fait partie d'un VLAN

Soyez prudent lorsque vous utilisez la fonction JumpStart d'Oracle Solaris pour installer un domaine invité sur le réseau lorsque le serveur d'installation fait partie d'un VLAN. Cette fonction est uniquement prise en charge sur les systèmes Oracle Solaris 10. Définissez l'ID de VLAN associée au serveur d'installation comme le PVID du périphérique réseau virtuel et ne configurez pas de VLAN balisés (vid) pour ce périphérique réseau virtuel. Vous devez effectuer cette opération, car l'OBP ne connaît pas les VLAN et ne peut pas traiter les paquets réseau balisés VLAN. Le commutateur virtuel traite le non balisage et le balisage des paquets de et vers le domaine invité au cours de l'installation réseau. A la fin de l'installation réseau et après la démarrage du SE Oracle Solaris, vous pouvez configurer le périphérique du réseau virtuel pour qu'il soit balisé dans ce VLAN. Vous pouvez ensuite ajouter le périphérique réseau virtuel à d'autres VLAN en mode balisé.

Pour plus d'informations sur l'utilisation de la fonction JumpStart d'Oracle Solaris afin d'installer un domaine invité, reportez-vous à la section Procédure d'utilisation de la fonction JumpStart d'Oracle Solaris sur un domaine invité Oracle Solaris 10.

  1. Configurez le périphérique réseau en mode non balisé au départ.

    Par exemple, si le serveur d'installation est en VLAN 21, configurez le réseau virtuel au départ comme suit :

    primary# ldm add-vnet pvid=21 vnet01 primary-vsw0 ldom1
  2. A la fin de l'installation et du démarrage du SE Oracle Solaris, configurez le réseau virtuel en mode balisé.
    primary# ldm set-vnet pvid= vid=21, 22, 23 vnet01 primary-vsw0 ldom1