JavaScript is required to for searching.
Ignorer les liens de navigation
Quitter l'aperu
Guide d'administration d'Oracle VM Server for SPARC 2.2     Oracle VM Server for SPARC (Fran├žais)
search filter icon
search icon

Informations document

Préface

Partie I Logiciel Oracle VM Server for SPARC .2.2

1.  Présentation du logiciel Oracle VM Server for SPARC

2.  Installation et activation du logiciel

3.  Sécurité d'Oracle VM Server for SPARC

4.  Configuration des services et du domaine de contrôle

5.  Configuration des domaines invités

6.  Configuration des domaines d'E/S

7.  Utilisation des disques virtuels

8.  Utilisation des réseaux virtuels

Introduction au réseau virtuel

Présentation de la gestion de réseau dans Oracle Solaris 10

Présentation de la gestion de réseau dans Oracle Solaris 11

Commutateur virtuel

Périphérique réseau virtuel

Canaux LDC inter-Vnet

Identificateur de périphérique virtuel et nom d'interface réseau

Procédure d'identification du nom de l'interface réseau du SE Oracle Solaris

Assignation automatique et manuelle des adresses MAC

Plage d'adresses MAC assignées à Logical Domains

Algorithme d'assignation automatique

Détection des adresses MAC en doublon

Adresses MAC libérées

Utilisation des adaptateurs réseau avec Logical Domains

Procédure de détermination de la compatibilité GLDv3 d'un adaptateur réseau (Oracle Solaris 10)

Configuration d'un commutateur virtuel et du domaine de service pour NAT et le routage

Configuration de NAT sur un système Oracle Solaris 10

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel pour fournir une connectivité externe aux domaines (Oracle Solaris 10)

Configuration de NAT sur un système Oracle Solaris 11

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel pour fournir une connectivité externe aux domaines (Oracle Solaris 11)

Configuration d'IPMP dans un environnement Logical Domains

Configuration des périphériques de réseau virtuel dans un groupe IPMP dans un domaine

Configuration et utilisation d'IPMP dans le domaine de service

Utilisation de l'IPMP basé sur liaison dans la mise en réseau virtuelle de Logical Domains

Procédure de configuration des mises à jour de l'état de liaison physique

Configuration et utilisation d'IPMP dans les versions antérieures à Logical Domains 1.3

Configuration d'IPMP dans le domaine invité

Configuration d'IPMP dans le domaine de service

Utilisation du balisage VLAN

ID du VLAN du port (PVID)

ID de VLAN (VID)

Procédure d'assignation de VLAN à un commutateur virtuel et à un périphérique réseau virtuel

Procédure d'installation d'un domaine invité lorsque le serveur d'installation fait partie d'un VLAN

Utilisation des E/S hybrides NIU

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel avec un périphérique réseau NIU

Procédure d'activation du mode hybride

Procédure de désactivation du mode hybride

Utilisation du groupement de liens avec un commutateur virtuel

Configuration de trames géantes

Procédure de configuration du réseau virtuel et des périphériques de commutateur virtuels pour l'utilisation de trames géantes

Compatibilité avec des versions antérieures (ne connaissant pas les trames géantes) des pilotes vnet et vsw (Oracle Solaris 10)

Différences liées aux fonctions de gestion réseau d'Oracle Solaris 11

9.  Migration des domaines

10.  Gestion des ressources

11.  Gestion des configurations de domaine

12.  Réalisation d'autres tâches d'administration

Partie II Logiciel Oracle VM Server for SPARC facultatif

13.  Outil de conversion physique-à-virtuel Oracle VM Server for SPARC

14.  Assistant de configuration d'Oracle VM Server for SPARC (Oracle Solaris 10)

15.  Utilisation du logiciel MIB (Management Information Base ) Oracle VM Server for SPARC

16.  Recherche de Logical Domains Manager

17.  Utilisation de l'interface XML avec Logical Domains Manager

Glossaire

Index

Utilisation des E/S hybrides NIU

Le cadre d'E/S virtuel implémente un modèle d'E/S hybride pour optimiser les fonctionnalités et les performances. Le modèle d'E/S hybride associe des E/S directes et virtualisées pour permettre un déploiement flexible des ressources d'E/S sur les machines virtuelles. Cela est particulièrement utile lorsque les E/S directes ne fournissent pas une fonctionnalité complète pour la machine virtuelle ou que les E/S directes ne sont pas disponibles de manière continue ou cohérente pour la machine virtuelle. Cela peut arriver en raison de la disponibilité des ressources ou de la migration de la machine virtuelle. L'architecture d'E/S hybride est bien adaptée pour l'unité d'interface réseau (NIU) sur les plates-formes Sun UltraSPARC T2, SPARC T3 et SPARC T4. Une NIU est une interface d'E/S réseau intégrée sur la puce. Cette architecture permet l'assignation dynamique de ressources DMA (Direct Memory Access) aux périphériques de mise en réseau virtuels et, fournit ainsi des performances cohérentes aux applications du domaine.

Les E/S hybrides NIU sont disponibles pour les plates-formes Sun UltraSPARC T2, SPARC T3 et SPARC T4. Cette fonction est activée par un mode hybride facultatif qui fournit un périphérique réseau virtuel (vnet) où les ressources matérielles DMA sont louées à un périphérique vnet dans un domaine invité pour améliorer les performances. En mode hybride, un périphérique vnet dans un domaine invité peut envoyer et recevoir du trafic unicast à partir d'un réseau externe directement dans le domaine invité à l'aide des ressources matérielles DMA. Le trafic de diffusion ou de multidiffusion et le trafic unicast vers les autres domaines invités du même système continuent à être envoyés à l'aide du mécanisme de communication d'E/S.


Remarque - Les E/S hybrides NIU ne sont pas disponibles sur les plates-formes UltraSPARC T2 Plus.


Figure 8-11 Mise en réseau virtuelle hybride

image:Le schéma représente une mise en réseau hybride comme décrit dans le texte.

Remarque - La Figure 8-11 présente la configuration sur un système Oracle Solaris 10. Pour un système Oracle Solaris 11, seuls les noms des interfaces sont modifiés et remplacés par des noms génériques tels que net0 pour nxge0.


Le mode hybride s'applique uniquement aux périphériques vnet associés à un commutateur virtuel (vsw) configuré pour utiliser un périphérique réseau NIU. Comme les ressources matérielles DMA partageables sont limitées, jusqu'à trois périphériques vnet par vsw peuvent se voir assigner des ressources matérielles DMA sur une période donnée. Si plus de trois périphériques vnet ont le mode hybride activé, l'assignation est effectué sur la base du premier arrivé, premier servi. Comme il y a deux périphériques réseau NIU dans un système, il peut y avoir un total de six périphériques vnet sur deux commutateurs virtuels différents avec des ressources matérielles DMA assignées.

Vous trouverez ci-dessous des points dont vous devez avoir connaissance lors de l'utilisation de cette fonction :

Procédure de configuration d'un commutateur virtuel avec un périphérique réseau NIU

  1. Déterminez un périphérique réseau NIU.

    L'exemple suivant montre la sortie sur un serveur UltraSPARC T2 :

    # grep nxge /etc/path_to_inst
    "/niu@80/network@0" 0 "nxge"
    "/niu@80/network@1" 1 "nxge"

    L'exemple suivant montre la sortie sur un serveur SPARC T3-1 ou SPARC T4-1 :

    # grep nxge /etc/path_to_inst
    "/niu@480/network@0" 0 "nxge"
    "/niu@480/network@1" 1 "nxge"
  2. SE Oracle Solaris 11 uniquement : identifiez le lien correspondant au périphérique réseau NIU, comme par exemple nxge0.
    primary# dladm show-phys -L |grep nxge0
    net2              nxge0         /SYS/MB
  3. Configurez un commutateur virtuel.
    • SE Oracle Solaris 10. Utilisez la commande suivante :
      # ldm add-vsw net-dev=nxge0 primary-vsw0 primary
    • SE Oracle Solaris 11. Utilisez la commande suivante :

      L'exemple suivant utilise net0 au lieu de nxge0.

      # ldm add-vsw net-dev=net0 primary-vsw0 primary

Procédure d'activation du mode hybride

Procédure de désactivation du mode hybride